Brabant

DES PHOTOS, DES PEINTURES, de la dentelle au fuseau ou des livres gastronomiques et de la musique. Il y en avait pour tous les goûts, pour ceux qui ont visité la vingtaine d'artistes de Limelette qui ouvraient leur maison au public, dimanche.

En plus des artistes, les collectionneurs n'avaient pas été oubliés avec les trains Marklin, les tasses à café ou encore la fabrication de sorcières. La spécialité de Fabienne Toisoul.

Dimanche, c'était donc dans un grenier de Limelette qu'une quarantaine de sorcières suspendues sur leur balai attendaient les visiteurs. «J'adore les sorcières, mais je ne trouvais pas celle que je voulais. Souvent, elles sont faites en papier mâché et elles n'ont pas beaucoup d'expression», explique Fabienne qui s'est donc mise à la tâche il y a un an et demi et fabrique aussi les chapeaux et les chaussures des sorcières. «J'ai appris à coudre, à modeler. Les corps sont faits avec des fils de fer et du plastique à bulle, les visages et les mains sont en pâte à modeler.»

Enfin, Fabienne, qui a déjà présenté ses sorcières à l'Abbaye de Floreffe, compte s'atteler à la fabrication d'elfes et de sorciers.

© La Libre Belgique 2006