Brabant

Le verre de l'amitié avant l'inauguration proprement dite: sympathique concept que celui mis en oeuvre récemment à Jodoigne alors que les autorités communales avaient convié les habitants de Saint-Médard à venir contempler les illuminations du quartier et de l'église éponymes.

21 spots de 150 Watts

Il faut dire qu'à 21h40 à la fin juin, il est rare qu'il fasse assez sombre pour pouvoir s'apercevoir d'une intensité lumineuse. Et ce, même quand on sait que, concernant l'édifice religieux, ce ne sont pas moins de 21 spots au sodium blanc d'une puissance de 150 Watts qui ont été placés en hauteur ou dans le sol.

«Plus sécurisant»

Autant de lampes - auxquelles il faut encore ajouter les lampadaires voués aux trottoirs - dont l'installation n'aura finalement rien coûté au contribuable de la cité de la Gadale: tout (un peu moins de 50 000 euros) a été subsidié par la Région wallonne. «Saint-Médard reçoit enfin l'éclairage digne de sa beauté», a constaté le mayeur Jean-Paul Wahl. «Avant, c'était un peu tristounet le soir. Maintenant, c'est à la fois plus chaleureux et plus sécurisant. Tout en mettant en valeur cette église où chacun peu se reconnaître, quelle que soit sa conviction.»

© La Libre Belgique 2006