Brabant La fréquentation exacte n’est pas connue. Mais les organisateurs se disent satisfaits.

La soirée de dimanche soir a sonné le glas de la onzième édition de Louvain-la-Plage. Et hier lundi, les 300 tonnes de sable sur la Grand-Place de LLN ont été déblayées. Les parasols, les transats et les cabanons eux aussi rangés, laissant à nouveau apparaître les pavés néolouvanistes. Place désormais à une ambiance plus studieuse en vue de la prochaine session d’examens.

Place aussi au premier bilan qui s’annonce tout aussi radieux que la météo. "Le bilan, au niveau de la fréquentation, est extrêmement bon, commente Jean-Christophe Echement, l’un des organisateurs de l’événement, avec Bénédicte Van Roy. Il existe bien des compteurs électroniques pour comptabiliser le nombre de passants sur le site. Nous n’avons pas encore le verdict. On le connaîtra en septembre. Mais le bilan s’annonce très bon, on ne va pas bouder notre plaisir !"

La plage n’a pas connu un seul jour de pluie. Ce qui est exceptionnel. Et du côté des commerçants et des établissements Horeca qui entouraient la plage, tous les voyants sont également au vert. "On enregistre une hausse de 10 à 15 % des ventes. Tous sont ravis, bien entendu", poursuit Jean Christophe Echement.

Pour cette onzième édition, les organisateurs avaient revu quelque peu le programme, en prêtant une attention particulière au côté culturel de l’événement.

Des collaborations avec le Martin’s Hôtel se sont également nouées. "L’idée reviendra l’année prochaine, c’est sûr ! Certaines activités étaient surbookées !", enchaîne Jean-Christophe Echement.

Malgré quelques incidents nocturnes, la plage a connu un franc succès en début de soirée. "Entre 12 h et 14 h, il n’y avait pas grand-monde à cause des fortes chaleurs. Le soir, la fréquentation était en hausse. Parfois, il était même difficile d’évacuer tout le monde. Les gens venaient avant tout pour la fraîcheur de ces soirées d’été."