Brabant

DAVANTAGE QU'UNE SIMPLE APPROBATION, le vote du plan de prévention et de proximité (PPP) par le conseil communal est un véritable encouragement à destination de l'équipe qui le met en oeuvre.

Ainsi, Françoise Pyre, la coordinatrice, a expliqué les diverses actions reprises dans le rapport d'évaluation. A commencer par 2005 et la restructuration de l'équipe. Un remodelage enrichi par des activités telles que les plaines de jeux, la ludothèque et la bibliothèque lancées dans la maison de quartier, l'atelier informatique ou les cours en vue du permis de conduire théorique.

«Pour 2006, une série de nouveautés sont prévues», a précisé Françoise Pyre. «Du mini-foot sera organisé. Ainsi que des cours de salsa, de capoeira. Sans oublier le projet assuétudes et la réalisation déjà effective d'une safe-card reprenant les numéros de téléphone utiles pour les jeunes.»

De quoi permettre à cette équipe de mener à bien la prévention du décrochage social. Et ce, avec divers partenariats (ISBW, Communauté française, CPAS, bénévoles...) et au bénéfice de tous les âges, cultures, milieux sociaux...

Le service a coûté 101250€ à la commune en 2005. Une somme dont il faut retrancher 42000€ octroyés par la Région wallonne.

© La Libre Belgique 2006