Brabant

Diego Devos veut réhabiliter les goûts anciens

De nos jours, nous ne sommes plus dupes. Et il n’y a pas que les reportages télévisés ou les autres médias pour nous le rappeler. Le grand public est conscient que la qualité de ce que l’on retrouve dans nos assiettes n’est plus la même que par le passé. Il y a les résignés et puis il y a les autres. De plus en plus nombreux à exiger la qualité du produit.

Pour leur santé mais aussi et surtout pour le goût et la saveur. Diego Devos, lui, fait partie de cette seconde catégorie de personnes. Il veut d’ailleurs changer les choses. Boulanger, amoureux des produits naturels et de qualité, il a décidé de lancer sa boulangerie avec un vieux pétrin et les machines d’époque. Son vœu, c’est de produire du pain d’époque façonné mains et surtout à la saveur inégalable et naturelle. "Cela prendra bien plus de temps, avoue-t-il. Pour pétrir par exemple, on sera à une heure voire deux avec les repos nécessaires dans le processus alors qu’avec le procédé industriel on ne dépasse pas les dix minutes. Et si vous utilisez le procédé de certaines grandes surfaces, c’est moins d’une minute. Tout cela pour proposer le prix le plus bas. Mais de quelle manière… Certains s’étonnent ensuite d’avoir des maux de ventre…"

Chez Diego, on aura donc la qualité mais pas la quantité. Et si le succès est au rendez-vous, des listes de commandes seront prévues pour servir au mieux le client…

Ce passionné de l’horeca bien guidé par Alain, le paternel parfois un peu rude mais qui a su lui transmette les valeurs essentielles, sait ce qu’il veut. Mais c’est aussi une réponse à une réelle demande. À Chaumont-Gistoux, c’est une certitude, les habitants sont demandeurs.

Déjà convaincu, Diego en a eu la confirmation lors de la diffusion sur les réseaux sociaux de l’annonce de sa boulangerie qui s’appelle donc Comme Avant. Plus de 1.600 partages, au point d’alerter directement Facebook ! Et depuis, les publications suivantes ne cessent d’être largement visitées.

Quant aux produits sains à venir d’ici l’ouverture mi ou fin septembre, chaussée de Huy, outre le pain décliné sous sept ou huit choix, il y aura des pistolets mais aussi des baguettes à l’ancienne. Pas de pâtisseries mais bien des tartes (de la boulangerie fine) et quelques plaisirs comme des merveilleux, des éclairs au chocolat et peut-être des boules de Berlin…

Diego se lance seul dans l’aventure mais pourrait être aidé par sa sœur en cas de succès.

En savoir plus

Boulangerie Comme Avant. Chaussée de Huy 239. Tél : 0491/07.12.02.