Brabant

Dix ans d'existence, 41 compagnies professionnelles présentes, huit troupes amateurs, et en tout plus de 120 représentations sur deux jours. La recette du Marché du théâtre, imaginé à Ittre par Leonil Mc Cormick et qui reste encore sans équivalent en Communauté française, a confirmé son attrait ce week-end. Sila météo n'invitait pas toujours à se relaxer en terrasse ou à flâner dans les rues, les salles de spectacles, elles, étaient pleines.

«Cette année, il y a un changementdans l'attitude du public», confirmait dimanche soir Leonil Mc Cormick. «J'ai fait le tour des salles et on voit très bien que ceux qui viennent sont des passionnés de théâtre, des gens intéressés par les spectacles qui consultent les horaires pour en profiter un maximum, qui savent ce qu'ils veulent voir, qui s'organisent bien pour venir une demi-heure à l'avance retirer les tickets.»

Des amateurs, ça ne veut pas dire des passionnés austères. Le théâtre, c'est de l'émotion et l'émotion, c'est aussi du rire. Parmi les spectacles qui ont attiré du monde, la pièce humoristique présentée par les animateurs et journalistes de RTL-TVI dans le cadre du Télévie a attiré la foule sous le grand chapiteau. Idem pour les extraits du spectacle desFabuleuz'Fabulatrices donné en plein air.

Samedi matin, en ouverture, on a remis le traditionnel brigadier d'honneur, secret toujours bien gardé. Et pour ce dixième anniversaire, il a été attribué au bourgmestre Daniel Vankerkove. Piquant lorsqu'on se rappelle des déclarations de l'an dernier, quand Leonil Mc Cormick pestait contre les travaux qui compliquaient l'accès au centre du village? «Bien sûr nous eûmes des orages, dix ans d'amour, c'est l'amour fol», s'est amusé le maître de La Valette en paraphrasant Brel.

Mais il a souligné aussi que le maïeur avait su percevoir l'utilité du marché du théâtre, et l'image que l'on pouvait donner d'Ittre à travers la culture. «Ittre ne serait plus vraiment Ittre sans le marché du théâtre, qui s'est ancré dans notre culture villageoise», avait auparavant souligné le bourgmestre, en lançant officiellement l'événement.

© La Libre Belgique 2006