Brabant

Les conseillers provinciaux se sont prononcés jeudi soir sur le statut du site de l'ex-Athénée Folon, situé à l'arrière du Palais du gouverneur, à Wavre.

L'objectif était d'adopter une nouvelle convention et de mettre fin à celle de 1998, établie entre le fédéral et la Province. Celle-ci visait à "réaliser des travaux répondant aux intérêts de l'Etat fédéral et de la province du Brabant wallon, sur les sites Naveau et Folon à Wavre appartenant à l'Etat fédéral", et spécifiait également les clauses du marché de la remise en état des lieux, 48 pc se trouvant à charge de la Province, 52 pc à charge de l'Etat.

La nouvelle proposition, elle, a trait au transfert du site Folon par le fédéral à la province du Brabant wallon, "pour solde de tout compte et de toute obligation à l'égard de la Province".

Le fédéral accepte également de prendre à sa charge les litiges passés ou potentiels avec les entreprises qui avaient entamé les travaux dans les bâtiments. Cette décision pourrait permettre de débloquer un dossier à l'arrêt depuis 2003, et également de réfléchir à l'avenir du site wavrien.

Véritable chancre

Les deux hectares quarante-cinq, entourés par des immeubles résidentiels, constituent en effet un véritable chancre. Avec leurs fenêtres cassées et la verdure poussant entre les blocs de béton, les cubes du bâtiment Folon ne peuvent cacher qu'ils sont à l'abandon depuis plusieurs années.

En effet, en 1995, à l'occasion de la création des provinces du Brabant wallon et du Brabant flamand, l'Etat fédéral décide de financer la construction de la salle du conseil provincial et des installations réservées aux commissaires du gouvernement et aux agents fédéraux.

Budget unique : 250 millions d'anciens francs belges. Pour héberger les institutions de la nouvelle province du Brabant wallon, l'Etat fédéral achète pour 112 millions de FB le site Naveau-Folon.

Travaux abandonnés

En 1998, le château Naveau, ancienne propriété d'un industriel wavrien, est démoli pour faire place à l'Hôtel du gouverneur, qui sera bien réalisé. En revanche, les réaménagements du bâtiment Folon, qui avait accueilli jusqu'au milieu des années 90 l'Athénée du même nom, n'ont eux jamais été achevés.

En avril 1999, suite à l'épuisement de l'enveloppe budgétaire, l'Inspection des Finances émet un avis négatif sur l'achèvement du bâtiment.

Par ailleurs, en février 2000, la société en charge des travaux, non payée, arrête le chantier. A cette époque, des travaux avaient déjà été réalisés pour un montant de 80 millions d'anciens francs belges...

En décembre 2003, la province du Brabant wallon annonce au fédéral qu'elle n'est plus intéressée par la finalisation du chantier moyennant le remboursement du solde de l'enveloppe budgétaire non affectée et les investissements effectivement réalisés sur le site.

A la mi-2006, le dossier connaîtra un nouvel avancement, après plusieurs réunions entre la Ville de Wavre et la Régie des Bâtiments, en charge de la problématique. Début juillet, le conseil des ministres décide en effet de "solder ce dossier", en approuvant la proposition du ministre Reynders en charge de la Régie de transférer le site à la province du Brabant wallon.

Jeudi soir, au conseil provincial, lors du vote, l'opposition PS s'est abstenue, invoquant les 500 000 euros engagés par la Province dans les travaux, et qui auraient dû lui être remboursés. L'opposition CDH, qui n'a pas non plus voté le point, a pour sa part réclamé le report du vote, pour attendre une expertise sur la valeur du site, la pollution éventuelle ou le coût d'une démolition. Mais la députation provinciale ignore pour l'instant si le bâtiment devra être détruit, même si l'amiante a déjà été évacuée.

Quand à la réaffectation du domaine, elle sera discutée avec la Ville de Wavre. Parmi les idées d'ores et déjà avancées jeudi : le logement ou encore l'accueil de seniors.