Brabant La Ville a dévoilé son nom et l’avancement des travaux.

Ne dites plus "centre culturel" mais "La Sucrerie". "Cette appellation a émergé des réflexions menées par le conseil d’administration de la Régie communale autonome", explique Patrick de Longrée, directeur de futur lieu culturel wavrien. "Parce qu’elle correspondait à la volonté de lui conférer un ancrage incontestable, de respecter l’identité et l’histoire du site sur lequel il s’érige en ce moment et de bénéficier de la charge émotionnelle qu’il véhicule au sein de la population."

Référence au passé industriel de la ville

Un nom original pour un espace polyvalent qui fait clairement référence au passé industriel du site. "Et il n’a pas fallu chercher bien loin sa dénomination puisqu’il est situé le long de la rue de la Sucrerie, enchaîne Patrick de Longrée. Il faut aussi apprécier son sens figuratif. Puisque son côté gourmandise devrait donner à chacun l’envie d’y goûter !"

Pour y goûter justement, il faudra être encore un peu patient. L’inauguration en grande pompe est prévue pour le premier trimestre 2019, a précisé la bourgmestre f.f. Françoise Pigeolet. "Depuis le début des travaux en décembre 2016, le chantier se déroule sans encombre. Et comme l’hiver ne fut pas trop rude, le planning est quasiment respecté de manière à envisager une inauguration à la fin du printemps 2019", a expliqué Anne Masson, échevine de l’Urbanisme.

Vaste espace d’événements

La Sucrerie, construite pour 25 millions d’euros dont 7 millions subsidiés par la Province, veut être un outil polyvalent. Elle se composera d’une esplanade pour accueillir le public à l’extérieur, d’une bibliothèque communale, d’une grande salle de 850 places et d’un vaste espace d’événements qui peut se diviser en plusieurs salles polyvalentes.