Brabant

Le collège a proposé lors du conseil communal la location pour un an de deux parcelles de terrain situées à Glabais... dans le camping La Cala.

Il s'agit en réalité d'agir contre l'habitat permanent - et totalement illégal - dans les terrains de campings, dans le cadre du plan HP de la Région wallonne.

Destruction de caravanes

Les deux parcelles, qui seront désormais louées 472 euros par an, sont les premières à être libérées par des occupants. C'est pour éviter que d'autres personnes s'y installent que la commune a décidé de devenir locataire.

La destruction des caravanes et l'assainissement du terrain sur lequel elles se trouvaient, eux, sont subsidiés par la Région wallonne.

Objectif de la mesure : vider le camping petit à petit, pas parce que les occupants actuels poseraient des problèmes particuliers mais parce que les conditions de logement sont loin d'être optimales.

40 domiciliés

Actuellement, une quarantaine de personnes sont domiciliées à la Cala, mais les autorités communales estiment qu'en tout, ce sont de soixante à septante personnes qui y résident. "On va louer toutes les parcelles les unes après les autres ? J'ai l'impression que cela va nous coûter cher", a fait remarquer le conseiller Ecolo Philippe Lorsignol.

Réponse du bourgmestre Gérard Couronné : "Pour l'instant, il n'y a guère d'autres solutions pour agir en douceur."

Et le maïeur de préciser qu'il n'est pas question de jeter des gens dehors. Tout déménagement se passe sur base volontaire et pour ceux qui le demandent, il faut trouver des solutions de logement au cas par cas, en sachant que certains résidents ne veulent absolument pas quitter leurs caravanes.

Caravane communale

Pour aider à la résolution de divers problèmes, la commune possède elle-même une caravane sur place : elle sert de bureau à une assistante sociale que le plan HP de la Région a permis d'engager.

"Cela permet un contact permanent avec les résidents et les résultats de ce travail sont pour l'instant excellents", a complété le bourgmestre Gérard Couronné.