Brabant

Après une première expérience plutôt convaincante, l'association d'aide en milieu ouvert (AMO) ottintoise la Chaloupe lance la deuxième édition de son année citoyenne. Une opération destinée aux jeunes de 16 à 25 ans qui devrait leur apporter la maturité nécessaire pour aborder la vie professionnelle en prenant part à un projet citoyen.

Objectif insertion

Objectif final : renforcer leur profil d'insertion grâce aux formations, chantiers et stages en entreprise qu'ils auront l'occasion de réaliser pendant une année entière. Concrètement, huit jeunes, généralement en décrochage scolaire, pourront y prendre part, sans aucun prérequis si ce n'est une motivation sans faille. "Les jeunes qui veulent participer doivent se dire qu'à un moment donné de leur vie, le projet correspond à ce qu'ils veulent faire", commente Luc Descamps, le directeur de la Chaloupe. "Ils doivent s'engager sur base de leurs convictions personnelles. Ici, on oeuvre pour une meilleure égalité des chances en leur proposant un bout de chemin vers l'autonomie." Les jeunes seront issus de milieux complètement différents afin de permettre un brassage des cultures. "Ce qui est riche dans la vie, c'est de rencontrer des personnes de milieux différents et d'apprendre à les connaître. Les rappeurs ne doivent pas nécessairement côtoyer que des rappeurs." Le projet, s'il a avant tout pour but de lancer ces jeunes vers la vie d'adulte, a également pour objectif de venir en aide à la collectivité.

Lors de la première édition, les jeunes avaient ainsi réalisé des ouvrages de peinture au centre Fedasil, des animations dans des maisons de repos, des travaux à la réserve de Nysdam à La Hulpe, la restauration de la ferme de la Hulotte ou celle du centre d'accueil pour animaux abandonnés Sans Collier à Chastre. Cette année, ils seront, entre autres, invités à mener des actions en faveur de l'Escalpade de Louvain-la-Neuve. "Le programme n'est pas définitif. On verra avec les jeunes ce qu'ils veulent faire et on prendra leur avis en compte. Après tout, c'est leur projet !"

Antenne à Court-St-Etienne

P ar ailleurs, l'AMO la Chaloupe va bientôt installer une antenne dans les anciens bâtiments de la banque Bacob, sis rue Emile Henricot, à Court-Saint-Étienne. Les locaux devraient notamment être rénovés par les jeunes participant à l'année citoyenne.

Grâce à cette nouvelle antenne, deux personnes viendront renforcer l'équipe de la Chaloupe, qui compte actuellement six personnes employées à temps plein et qui offre aux jeunes en difficulté de nombreuses activités comme un conseil communal des enfants, une école de devoir et des ateliers d'écriture et d'expression.