Brabant

Les membres du conseil communal rixensartois avaient beau ne pas être d’accord sur la forme, d’un niveau de langue un peu faible selon certains, tous s’accordent sur le fond : il faut un service de qualité pour les navetteurs embarquant dans les gares situées sur le territoire communal.

Les élus ont donc voté une motion pour réclamer des éclaircissements et des garanties de la part de la SNCB et Infrabel concernant les gares de Genval et Rixensart autour desquelles c’est toujours le flou qui domine.

Le texte, qui sera remis à la direction d’Infrabel et aux ministres compétents, énumère toutes les inquiétudes et exigences du conseil en termes d’accueil des personnes et d’adaptabilité des sites.

L’accès aux quais des personnes, notamment celles à mobilité réduite, via l’installation d’ascenseurs qui n’est pour l’instant pas assurée, fait notamment partie des préoccupations de la commune. Tout comme le maintien de certains aménagements de confort.

Une salle d’attente chauffée, des auvents, des range-vélos sont ainsi réclamés pour assurer un niveau de standing digne de gares situées sur une des lignes les plus importantes du réseau et dont les taux de fréquentation sont parmi les plus élevés de Belgique.

Concernant la construction de la gare de Rixensart en elle-même, la localité s’inquiète qu’aucune demande de permis n’ait été introduite à ce jour par l’entreprise publique et souhaite obtenir une réponse concrète quant à sa construction et les modalités de celle-ci.

La demande des Rixensartois intervient alors que la SNCB vient d’approuver son nouveau plan de transport.