Brabant La commune a présenté son projet pour la refonte du Cœur de ville.

Ambitieux, impressionnant, pharaonique… les adjectifs manquent pour décrire la vision qui est actuellement dans les cartons des autorités communales pour le futur plus ou moins proche du centre de la cité du Lion.

Oubliez le Cœur de ville version Serge Kubla. Place à la vision d’avenir de Florence Reuter. Deux projets complètement différents mais dont le but est finalement le même : offrir un cadre de vie le plus parfait possible aux Waterlootois.

Pour ce faire, au cours d’une séance exceptionnelle du conseil communal, les édiles ont présenté leur vision de Waterloo dans 10, 20 ou 30 ans.

Une Grand-Place

La relocalisation de l’Institut des Sacrés-Cœurs donne la possibilité de requalifier la place Albert Ier pour y développer la Grand-Place de Waterloo. Celle-ci serait animée par de nouvelles fonctions, la mise en valeur du patrimoine existant et elle pourrait accueillir des activités économiques, associatives ou encore culturelles. Une grande halle permettra de disposer d’un abri pour tous les événements.

Un nouveau bâtiment implanté le long de la rue François Libert pourra accueillir de l’Horeca et il est également envisagé de créer un parking en sous-sol.

Des parcours transversaux

Deux liaisons piétonnes transversales permettront de reconnecter les quartiers de part et d’autre de la chaussée de Bruxelles en restructurant les intérieurs d’îlots actuellement délaissés ou occupés pour du stationnement.

Un éco-quartier

Un nouvel éco-quartier pourrait être créé à l’arrière du Passage Wellington afin d’assurer la transition entre la N5 et les habitations de l’avenue de l’Ange, tandis qu’un parking en sous-sol complétera l’offre de stationnement sous la Grand-Place.