Brabant Le restaurant Feuille et Couperet axe sa cuisine sur des viandes maturées sur place.

Installé dans les anciens locaux du Diable au Thym, le long de la N4 à Wavre, le restaurant Feuille et Couperet propose une cuisine principalement axée autour de la viande. "Une cuisine de plaisir, confie le gérant Julien Pillet, épaulé en salle par Michael et en cuisine par Fabrice et Grégory. Je n’ai pas la prétention de dire qu’on fait du gastronomique. On va à l’essentiel en mettant la viande en valeur, sans trop de chichis, sans fioriture."

L’ancien exploitant d’A côté de chez Clément, à Rixensart, une enseigne là aussi axée sur la viande, a baptisé son nouveau restaurant du nom de deux couteaux chers aux bouchers, et entend proposer une cuisine sans triche. "De toute façon, je ne pourrais pas vendre quelque chose que je ne pourrais manger moi-même." A l’heure où certains se sont lancés dans la campagne 40 jours sans viande, nous n’avons pas pu y résister et avons testé le Feuille et Couperet. Et nous en sommes ressortis ravis.

On a aimé la décoration des lieux qui va à l’essentiel. Plus aérée et lumineuse que celle voulue par les anciens propriétaires, elle présente aussi moins de chichis. Les petites salles confèrent une certaine intimité aux lieux. S’y ajoute un mobilier moderne qui devrait convenir au plus grand nombre. Les tables, aérées, permettent de passer un bon moment en tête-à-tête ou lors d’un dîner d’affaires.

La sympathie du gérant qui n’hésitera pas à vous conseiller sur les différents plats. Idem en proposant des vins - la cave a été choisie par ses soins - qui se marient parfaitement avec le plat choisi.

Pas de triche possible

La qualité des produits proposés. Ici, pas de triche possible. La viande est évidemment mise en avant même si quelques poissons sont à la carte pour satisfaire toutes les envies. On vous recommandera notamment le carpaccio d’entrecôte (juste sublime !) en entrée. Pour le reste, une carte de six types de viandes est au menu. Difficile de choisir. Quant aux desserts, faits maison, nous n’avons pas eu l’occasion de les tester, le plat principal étant très copieux.

Une cuisson idéale et un assaisonnement parfait, tant des viandes elles-mêmes que des accompagnements.

Le restaurant propose des viandes maturées. Ce qui a l’avantage de booster le goût de la viande. Une maturation qui est, chose rare en Brabant wallon, réalisée sur place.

Le rapport qualité-prix qui est correct. Certes, on est en une gamme de prix plutôt élevée - comptez une cinquantaine d’euros par personne - mais la qualité est au rendez-vous.

On a moins aimé les travaux actuels sur la N4 empêchent un accès au parking. Résultat : il faut se garer de l’autre côté de la nationale, sans passage piéton pour accéder au restaurant. Un inconvénient qui devrait être résolu d’ici quelques semaines.

Et l’absence de choix pour les accompagnements. Certes, la purée est délicieuse, mais certains lui préféreraient des frites.