Bruxelles Un appel à projets va être lancé pour soutenir les commerces et restaurants qui vont dans ce sens.

La Région bruxelloise va, au mois de décembre, lancer un nouvel appel à projets qui vise à soutenir les Horeca et les commerces alimentaires prêts à expérimenter des pratiques zéro déchet et de diminution du gaspillage alimentaire, véritable tare pour l’environnement.

Pour participer, les candidats doivent introduire leur projet d’ici le 20 janvier 2019. Ceux qui seront sélectionnés recevront un soutien financier entre 2 500 et 15 000 euros, et seront accompagnés dans leur projet par le nouveau Facilitateur commerces zéro déchet de Bruxelles.

Cet appel à projets a deux objectifs

Inciter les établissements à tester la mise en œuvre de pratiques zéro déchet et encourager l’expérimentation des pratiques innovantes ou peu connues. Pour les établissements Horeca, le projet peut porter sur l’offre d’eau de distribution, l’utilisation de vaisselle réutilisable, ou encore la substitution des emballages individualisés et des objets à usage unique par des alternatives réutilisables, comme certains restaurants remplacent par exemple leur pailles en plastique par des pailles en inox.

Pour les commerces alimentaires, un projet pour, par exemple, instaurer la vente de produits en vrac, l’utilisation d’emballages et de contenants réutilisables ou la transformation de légumes abîmés ou invendables en plats à emporter.

"Le mouvement zéro déchet est en plein essor en Région bruxelloise et c’est tant mieux !, se réjouit la ministre de l’Environnement Céline Fremault (CDH). Les citoyens, toutes générations confondues, sont en demande de commerces locaux qui proposent des produits en vrac et en contenants réutilisables, et qui œuvrent contre le gaspillage alimentaire en transformant notamment les légumes et fruits abîmés. Les commerces et les restaurants sont des partenaires essentiels pour accélérer la transition vers une ville qui réduit drastiquement ses déchets."