Bruxelles

Il y aura sans doute peu de suspense dans la septième plus grande commune du pays. Le jeu y paraît moins ouvert qu'ailleurs en raison de l'engagement pris à l'entame des vacances par la Liste du Bourgmestre Bernard Clerfayt (DéFI; libéraux schaerbeekois et indépendants) et Ecolo-Groen, emmenée par Vincent Van Halewijn, de reconstituer l'ossature de la future majorité, avec ou sans troisième partenaire. Ensemble la Liste du Bourgmestre (18 sièges) et les Verts (7 sièges) disposaient de la majorité absolue en 2012 (25 sièges sur 43).

Comme Bernard Clerfayt (DéFI), bien accroché à son siège de bourgmestre depuis 2000, ces deux formations sont ensemble aux commandes de la "cité des ânes" depuis 18 ans, associées à un troisième partenaire, qui a changé, en fonction des législatures.

Celles-ci se veulent optimistes sur leurs chances de poursuivre le renouveau de la commune dont la population s'est sensiblement rajeunie, durant les deux dernières décennies.

De l'aveu de leurs chefs de file, leur engagement n'exclut pas d'emblée le troisième partenaire actuel de la majorité, le cdH - qui sera emmené par l'échevin sortant Denis Grimberghs -. La prolongation de l'aventure avec le cdH ne pourra se concrétiser qu'à condition que son score électoral le lui, permette. En 2012, le centre démocrate Humaniste avait recueilli 4 sièges, notamment grâce à l'apport de Mahinur Ozdemir. Mais celle-ci a été exclue du parti et a décidé de ne pas se présenter au scrutin communal.

Le MR a des chances limitées d'émerger. La tentative de faire une liste commune avec celle du bourgmestre a échoué. Toujours emmené par Georges Verzin, le Mouvement Réformateur ne pourra plus compter sur Yvan de Beauffort qui a décidé de ne plus se représenter à l'électeur. Il fait face à une concurrence intra-libérale: depuis 2012 et le départ des FDF, les "Libéraux Schaerbeekois" sont restés sur la Liste du Bourgmestre Clerfayt.

Principale force politique de l'opposition schaerbeekoise en 2012, la section PS a quant à elle subi un profond remaniement lié au départ de ses figures de proue, Laurette Onkelinx, Jean-Pierre Van Gorp, Catherine Moureaux et Yves Goldstein.

La liste PS/sp.a sera emmenée par l'ancien président du Fédération bruxelloise des Jeunes socialistes, Mathieu Degrez (PS) et la députée régionale Hannelore Goeman (sp.a). Elle sera composée pour moitié, de nouveaux candidats.