Bruxelles

Les trois suspects ont été placés sous mandat d'arrêt.

Les faits survenus dans une habitation rue de Douvres, à Anderlecht, sont d'une violence inouïe. Le 4 mars dernier, un homme a été libéré de ses geôliers par les forces de l'ordre après avoir été séquestré et torturé une dizaine de jours, relatent nos confrères de Sudpresse. La victime aurait eu la mâchoire brisée.

La victime aurait assuré que les trois tortionnaires, qui sont en réalité ses collocataires, lui réclamaient de l'argent. Il serait question de 100.000 euros.

Il s'avère que la victime était accro aux drogues et ne parvenait plus à payer son loyer.

Les trois suspects ont été placés sous mandat d'arrêt.