Bruxelles

Retenez cette date symbolique : le 20 septembre 2009, à 20h09, s'ouvrira le nouveau centre de congrès international de Bruxelles. Celui-ci effacera ainsi définitivement les stigmates laissés par l'ancien Palais des Congrès de 1958, délaissé pendant de trop nombreuses années.

Doté d'un nouveau nom, "Square-Brussels Meeting Centre", le futur centre de congrès international est placé, depuis mai 2007, sous la gestion du groupe français GL Events, pour une durée de 27 ans. GL Events gère une trentaine de centres de congrès et de conventions dans le monde, de Lyon à Rio de Janeiro. "Bruxelles est l'une des grandes destinations du tourisme d'affaire", explique Jean-Eudes Rabut, CEO de GL Events - Venue Management. "Nous construisons un réseau homogène de destinations et complémentaire en produits autour des villes de Nice, Lyon, Barcelone et Budapest afin de fidéliser les clients". Bruxelles constituait donc l'un des maillons manquants à ce précieux réseau : "Bruxelles est une ville accessible, siège de nombreuses institutions européennes et internationales, et représente un vivier pour des activités de congrès", souligne-t-il.

Celles-ci pourront désormais prendre place dans trois auditoires de 1 200, 500 et 300 personnes; deux salles de conférences (150 et 100 personnes); et plus de 20 salles de réunion. En outre, un hall spacieux et modulaire de plus 4000 m2 sera dévolu à divers événements (dîners de gala, défilés de mode, salons,...).

Les travaux de rénovation de Square (plus de 4 ha de surfaces de salles) sont financés et effectués par la SA Palais des Congrès, tandis que le projet de construction est conçu par le bureau d'architecture bruxellois A2RC, en collaboration avec l'expert en aménagement intérieur Juan Trindade et le designer de lumière Roland Jéol.

Accessible au public

"Le but est d'attirer le plus possible de congrès et de débats internationaux", confie Marc Van den Broecke, CEO de la SA Palais des Congrès. "Un congressiste dépense en moyenne 350 à 400 € par jour, ce qui selon nos estimations, représente un boost de 60 millions d'euros de chiffre d'affaire pour Bruxelles". M. Van den Broecke voit également en ce nouveau centre de congrès le lieu d'échanges d'idées qui pourront nourrir les débats publics. Mais surtout, "nous désirons faire du Palais des congrès un lieu connu, convivial, accessible au public, et ouvert sur le quartier du Mont des Arts afin de le redynamiser".

C'est le designer belge Arne Quinze qui a été investi de cette mission. Il signera ainsi l'aménagement des espaces publics de Square : une brasserie dont la terrasse extérieure donnera sur le parc de l'Albertine et une vaste salle de réception au 7e et dernier étage, avec vue panoramique .

Auteur de l'oeuvre éphémère en bois "Cityscape" près de l'avenue Louise, Arne Quinze réalisera ici son premier projet "permanent" à Bruxelles. Pour la brasserie, l'artiste créera une sculpture de 30 m de long en matière plastique, servant de meuble-bar et d'élément d'éclairage. "Cette sculpture représente un animal du passé mais aussi un animal du futur", explique Frédéric Van Dooren, coordinateur de projet au Studio Arne Quinze. "Elle sera couverte d'une laque métallique aux couleurs caméléons : celles-ci changeront selon l'angle de vue". L'ambiance sera aussi subtilement rehaussée de sons et lumières.

Au 7e étage, le convive sera accueilli dans une salle à l'"esprit blanc" afin de jouir au maximum de la vue panoramique : "un plafond spécial en matière élastique sera suspendu tandis que des miroirs noirs attenant à des écrans accrochent le regard", détaille Frédéric Van Dooren. "La journée, tout sera blanc. En soirée, on jouera avec des leds de couleur".

Outre ces deux espaces publics, les riverains seront invités à Square par le biais d'événement. Devant l'entrée principale, un cube en verre pourra faire office d'auditoire à ciel ouvert pour des concerts, des projections de films,... Dans les environs, également à rénover, les plus petits pourront s'égayer dans une aire de jeux tandis que les plus grands pourront s'adonner au lèche-vitrine (projet à l'étude) rue du Mont des Arts.