Bruxelles

Le parti d'opposition Groen souhaite que la vitesse des véhicules soit limitée à 30km/h sur toutes les voiries locales en région bruxelloise. Avec cette proposition, qui prévoit toutefois des exceptions, le parlementaire régional Bruno De Lille veut faire diminuer le nombre de victimes d'accident, mais aussi avoir un impact sur l'environnement et la congestion automobile, indique lundi le quotidien De Standaard. La secrétaire d'Etat bruxelloise en charge de la Sécurité routière Bianca Debaets (CD&V) a estimé que cette proposition constituait "certainement une bonne idée".

"L'ambition de transformer une plus grande partie de Bruxelles en zone 30 figurait déjà dans des plans précédents du gouvernement bruxellois. Personnellement, je suis favorable à des limitations de vitesse flexibles. Sur certaines voiries, nous plaçons déjà des panneaux digitaux, qui fixent la limite à 30km/h pendant les heures scolaires, mais à 50km/h en dehors de celles-ci", commente-t-elle.

Le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) n'est pour sa part pas contre le principe de la proposition, mais il appelle toutefois à examiner les contextes locaux individuellement, plutôt que d'instaurer une limitation généralisée à portée symbolique.

BELGA