Bruxelles

Les verts de Watermael-Boitsfort proposent de signer une pétition contre la proposition du gouvernement bruxellois.

Dans le Plan régional de développement durable qu'il a approuvé le 12 juillet dernier, le gouvernement bruxellois (PS-DéFI-cdH) affirme sa volonté d'implanter un projet immobilier sur le plateau de la Foresterie à Watermael-Boitsfort. Projet auquel s'oppose fermement la section locale d'Ecolo-Groen. "Nous considérons que le plateau de la Foresterie fait partie intégrante de la Forêt de Soignes et qu'il doit à ce titre être préservé de ce type de projet", déclarent-ils dans un communiqué.

Sur cette zone, seule une petite partie du plateau est actuellement occupée par des activités sportives dans le respect des règles environnementales liées à la proximité de la forêt de Soignes. Sur le reste de la zone, une végétation généreuse s'est développée et fait maintenant partie intégrante de la forêt de Soignes. Un arrêté du 14 avril 2016 désigne ce plateau comme station Natura 2000 liée à la Forêt de Soignes. "L’urbanisation du plateau de la Foresterie nécessiterait dès lors l’abattage de très nombreux arbres et serait en contradiction avec la protection NATURA 2000 dont il bénéficie", explique Ecolo-Groen.

En 2016, le gouvernement bruxellois a cependant émis une proposition de Plan régional de Développement durable (PRDD) qui a été soumis à enquête publique du 13 janvier 2017 au 13 mars 2017. Au cours de cette enquête publique, plusieurs associations de défense de la Nature, mais aussi de nombreux habitants s’étaient mobilisés pour dénoncer cette volonté régionale d’urbaniser le plateau.

"Malgré ces oppositions, le Gouvernement bruxellois a profité du calme de l’été pour approuver, en toute discrétion, la version définitive du PRDD le 12 juillet dernier", et a maintenu dans celle-ci son projet d’implanter un projet immobilier sur le plateau de la Foresterie.

Les verts de Boitsfort s'engagent dès lors dans une ferme opposition à ce projet et proposent de signer une pétition qui sera adressée aux membres du Gouvernement bruxellois.