Bruxelles

S e réveiller sans entendre de coups de klaxon ou simplement le bruit du trafic, ce sera possible ce dimanche 17 septembre. Bruxelles se transformera en une ville sans voiture le temps d'une journée et interdira toute circulation à l'intérieur de ses 19 communes. Avec quelque 160 km2 fermés aux voitures, «Bruxelles sera la plus grande zone interdite à la circulation dans toute l'Europe», affirme Pascal Smet (SP.A), ministre bruxellois de la Mobilité.

Changer les comportements

S'inscrivant dans le cadre de la Semaine européenne de la Mobilité, le dimanche sans voiture sera l'occasion de s'informer sur les nombreuses alternatives à l'automobile et de «prendre conscience que l'espace public appartient à tous et pas uniquement aux automobilistes», déclare Pascal Smet. Dans ce cadre, différentes associations se sont donné rendez-vous pour sensibiliser la population aux nombreuses possibilités de transports existantes, et, souvent, plus écologiques que la voiture. Mobilissimo, «le rendez-vous de la mobilité durable», revient pour la deuxième année consécutive et proposera diverses activités: expositions, balades à vélo, ateliers pédagogiques, podium musical... Le Gracq, le Groupe de recherche et d'action des cyclistes quotidiens, sera de la partie et présentera son opération «J'achète à vélo». Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, les Journées du Patrimoine se dérouleront ces 16 et 17 septembre, simultanément au dimanche sans voiture. Ainsi, il sera possible de rejoindre pour une balade le «Beau vélo de Ravel». Après avoir sillonné la Wallonie durant tout l'été, le Beau vélo de Ravel terminera son tour par l'étape bruxelloise et passera par des lieux aussi connus que le parc de Laeken, le port de Bruxelles, et le site de Tours et Taxis. Pour les plus jeunes, un jeu-promenade découverte, «Le lièvre et la tortue», sera organisé dans le quartier Terdelt à Schaerbeek. Sur la place Poelaert, les visiteurs pourront voir un décor des plus relaxants avec la ferme de «Bruxelles champêtre» et ses nombreuses échoppes du terroir. Mais encore le projet Cyclocity qui sera inauguré et mettra près de 250 vélos à la disposition du public à travers 23 stations du centre-ville.

En pratique

...

Comme chaque année, durant ce dimanche «vert», les visiteurs pourront prendre gratuitement les transports en commun. Ils auront aussi accès au parking C du Heysel où ils pourront garer leur voiture toute la journée pour 3,5 euros. Une navette de la Stib les emmènera à la station de métro la plus proche. Les automobilistes qui auraient un besoin urgent de leur véhicule devront demander un laissez-passer auprès de leur administration communale ou du service de police local et ce avant le 13 septembre. Seuls les transports en commun, taxis, autocars, services de secours et véhicules reconnus d'utilité publique seront les exceptions absolues de la journée. Les personnes handicapées munies de leur carte peuvent circuler sans dérogation. Ce cadre particulier sera de rigueur de 9h à 19h. Et bien entendu, le code de la route restera d'application. Interdiction donc de brûler les feux de signalisation ou de prendre les sens uniques, pour les vélos, ou de se trouver sur la rue, pour les piétons. Même si peu d'automobilistes prendront la route, les vélos s'en donneront à coeur joie. Les routes ne seront donc pas désertes.

Attention donc, et bonne route!

© La Libre Belgique 2006