Bruxelles En 2018, la Région a débloqué 2,6 millions d’euros pour leur rénovation.

Olivier (prénom d’emprunt) est pompier en Région bruxelloise. De plus en plus nombreux dans les casernes, Olivier et ses collègues déplorent le manque d’entretien des bâtiments dans lesquels ils passent la majorité de leur temps.

"C’est compliqué de travailler dans de telles conditions, vu l’état d’insalubrité des casernes bruxelloises, affirme-t-il. Il faut savoir que lorsqu’on travaille, on vit 24 h sur 24 dans ces casernes. Cela implique qu’on doit faire la cuisine, prendre sa douche, etc."

Heureusement, le problème semble être dans le viseur politique bruxellois puisque la rénovation des casernes est inscrite bien en rouge dans l’agenda de Cécile Jodogne (Défi), secrétaire d’Etat en charge du Service d’incendie et d’aide médicale urgente (Siamu) de la Région bruxelloise. Les infrastructures existantes ayant pratiquement toutes entre 30 et 40 ans, l’âge et l’état de plusieurs casernes nécessitent en effet des rénovations lourdes. Mais la croissance démographique et la création de nouveaux quartiers imposent elles aussi une analyse et une nouvelle implantation des casernes.

Conditions de travail éprouvantes

"Pour le poste Saint-Pierre, situé dans la rue Haute en face du service des urgences de l’hôpital, nous sommes à neuf à vivre dans ce petit local. Donc le matin, quand on change de compagnie, on s’y retrouve à 18 ! Sans compter lorsqu’il y a des stagiaires… Nous attendons donc avec impatience que les casernes soient rénovées car nos conditions de travail sont déjà assez éprouvantes avec notre métier", continue Olivier.

Depuis le début de la législature, Cécile Jodogne s’est longuement penchée sur la question des infrastructures du Siamu. La secrétaire d’Etat a d’ailleurs débloqué 950 000 euros en 2017 et 2,6 millions d’euros en 2018, rien que pour la rénovation de casernes.

"Le Siamu devrait se doter d’une vision stratégique à long terme en matière d’infrastructures, explique-t-elle. C’est pourquoi nous avons lancé une étude en mai 2015 qui s’est basée sur une série de données statistiques qui nous permettra de répondre de manière adaptée aux besoins des pompiers."

Nouvelles casernes

Cécile Jodogne a annoncé sa volonté de disposer à court terme de deux nouvelles casernes : une dans le centre et l’autre dans le sud-ouest de la capitale. La caserne "Cité" inaugurée en 2016 et localisée sur le site de la Cité administrative, permet déjà de renforcer la couverture du cœur du Pentagone, de Saint-Josse et de Schaerbeek-Est.