Bruxelles La jeune entreprise a gagné le prix de Greenlab.brussels.

En octobre dernier, deux jeunes entrepreneurs bruxellois ont lancé la start-up Enprobel, afin de collecter les huiles usagées des entreprises et des particuliers. Ce mardi, ils présentaient leur projet, au côté de douze autres finalistes, devant le jury de Greenlab.brussels, un programme d’accélération à l’entrepreneuriat environnemental et à l’économie circulaire.

Leur constat est simple : Encore 40 % des personnes qu’ils ont interrogées avouent se débarrasser de leurs huiles de friture usagées dans leurs canalisations ou dans leur jardin. Une catastrophe pour l’environnement. Ils ont donc décidé de proposer un service qui se déplace chez les gens pour récolter les huiles. "En à peine sept mois d’existence, nous avons réussi à récolter plus de 135 tonnes d’huiles usagées", explique la jeune équipe.

Si pour le moment, leurs clients sont surtout des entreprises, restaurants, friteries, etc, leur objectif est de pouvoir travailler avec Bruxelles Propreté et récolter les huiles des particuliers. Ce sont les grands gagnants du Prix Greenlab. brussels "pour le potentiel de cette filière à Bruxelles et la capacité de l’équipe à entreprendre", explique le jury.

À leurs côtés sur le podium se trouvait également Senfinenco, un projet de douche écologique pour festivals et événements sportifs qui a reçu le Prix Triodos Sustainable Impact Award, et Rawette qui a décroché le Prix du public, pour ses bocaux de légumes conservé grâce à d’anciennes méthode de fermentation et de séchage.

Participer à un tel programme intensif est prometteur car 53% des projets accompagnés ont donné naissance à une startup, huit mois seulement après la clôture de la précédente édition.