Bruxelles

La création du War Heritage Institute, future coupole du devoir de mémoire voulue par le gouvernement fédéral (plus de détails ici), inquiète le comité d’habitants Tervueren-Montgomery. Ce dernier y voit le début de la fin pour le Musée de l’Armée qui serait dépecé. Il a donc lancé une pétition en bonne et due forme demandant le maintien de ses collections à Bruxelles mais aussi le classement des salles historiques du MRA au patrimoine national bruxellois. 

Selon les promoteurs de la pétition "le gouvernement veut certes faire des économies et disperser les collections pour favoriser des sites touristiques en concession ou associés. Mais de ce fait, le Musée de l’armée ne serait plus qu’un site parmi d’autres. Conséquence : l’intitulé ‘Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire’ est voué à disparaître à brève échéance." 

Il est question notamment de nouvelles créations muséales à Brasschaat et à Leopoldsburg, les fiefs électoraux de Jan Jambon (N-VA) et de Wouter Beke (CD&V). Précisons que les signataires doivent avoir plus de 18 ans et être domiciliés dans la Région bruxelloise. 

De plus amples détails sur le site http://tervueren-montgomery.eu ou via le mail comite.tervueren@gmail.com