Bruxelles

Une patrouille de la police Bruxelles Capitale-Ixelles qui poursuivait lundi deux hommes, a tiré deux coups de feu en direction de leur véhicule qui avait foncé vers un policier. Il n'y a pas eu de blessé.

Le parquet de Bruxelles a ouvert deux dossiers pour rébellion armée et l'autre concernant les coups de feu. Les suspects qui venaient de voler le contenu d'un horodateur n'ont pas été interpellés, a indiqué mardi sa porte-parole, confirmant ainsi une information parue dans le quotidien La Capitale. 

Une patrouille de la police locale a aperçu vers 04h30 deux hommes qui avaient volé par effraction le contenu d'un horodateur du boulevard de l'Empereur, à Bruxelles. D'autres agents, avisés des faits, ont repéré les suspects à bord d'une voiture au carrefour entre le Cantersteen et le Mont des Arts. Alors que les policiers s'apprêtaient à contrôler la voiture, cette dernière a foncé vers l'un d'eux. Celui-ci a alors tiré deux coups de feu en direction du véhicule, qui a pris la fuite, emboutissant au passage une voiture de police.

Les suspects ont ensuite abandonné leur voiture rue de Tabora et pris la fuite à pied, l'un en direction de la Bourse et l'autre, qui portait un sac en plastique rempli des pièces de monnaie dérobées dans l'horodateur, vers la rue du Marché aux Poulets, où le sac s'est déchiré. Les pièces de monnaie se sont répandues sur le sol et ont été ramassées par des passants.