Bruxelles Les travaux de rénovation débuteront le 20 avril prochain. De Brouckère n’est pas oubliée non plus.

Les odeurs d’urine dans la station de prémétro Bourse ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. En effet, les travaux de rénovation de la station débuteront le 20 avril prochain et se termineront normalement durant l’été 2018.

La première phase du chantier consistera à retirer l’amiante. Ensuite, c’est la mezzanine de la station qui subira une métamorphose complète. Une grande entrée principale pour les voyageurs ainsi qu’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite et avec poussettes sont prévus tandis que les œuvres d’art de Paul Bury et Paul Delvaux seront mieux mises en valeur. En outre, un espace est prévu pour exposer d’autres œuvres d’art.

Parking sécurisé et atelier de réparation pour vélos

L’autre nouveauté de taille, c’est la création d’un immense parking sécurisé pour les vélos au sein de la station. Au total, pas moins de 800 deux-roues pourront y être entreposés et même y être dépannés ! En effet, des ateliers de réparation seront organisés dans un nouveau guichet vélo permanent.

La rénovation de la station Bourse représente un coût de 9,3 millions d’euros, indique le cabinet du ministre bruxellois des Travaux publics Pascal Smet (SPA) qui précise que la station restera accessible aux voyageurs tout au long du chantier.

Une autre station occupant une position centrale sera également rénovée de fond en comble. Trois différentes parties de la station De Brouckère sont concernées : la station de prémétro qui se trouve sous la place du même nom, la station de métro à proximité de la place de la Monnaie et le tunnel reliant ces deux stations. Déjà en cours, la fin du chantier est annoncée pour l’automne 2018 avec un coût estimé à 11 millions d’euros. Une nouvelle entrée doit voir le jour au coin de la place de la Monnaie et de la rue de l’Ecuyer. Tout comme dans la station Bourse, un parking sécurisé pour les vélos d’une capacité de 480 places est prévu.

"Pour ces deux stations, une attention particulière a été portée à la sécurité et au sentiment de sécurité des voyageurs, en investissant dans la propreté, des caméras de surveillance, des installations sanitaires et un éclairage suffisant", fait valoir Pascal Smet (SPA).