Bruxelles

Le retrait de l'amiante découvert à la fin de l'année dernière dans la peinture et certains joints du tunnel Léopold II à Bruxelles coûtera quelque 12 millions d'euros, a indiqué lundi le ministre bruxellois des Travaux Publics Pascal Smet (sp.a). Il était interrogé à ce sujet par les députés Gaëtan Van Goidsenhoven (MR) et Paul Delva (CD&V). L'opération de désamiantage est programmée dans le cadre du vaste chantier de rénovation et de mise en conformité du tunnel Léopold II qui sera étalée sur trois ans pour limiter au maximum les interruptions de trafic.

Selon Pascal Smet, elle sera exécutée sans mettre les usagers en danger, au cours de la première période de fermeture d'été programmée en juillet et août prochains. Le désamiantage sera effectué sur un espace fermé de manière totalement étanche. Il n'aura pas d'impact sur la durée totale du chantier (39 mois) car il en avait été tenu compte lors des travaux préparatoires à l'attribution du marché au consortium Circul 2020.

Le montant total du contrat avec celui-ci est de 462 millions d'euros, en ce compris l'entretien de l'infrastructure durant 25 ans.