Bruxelles Une fois les travaux d’étanchéité de la place de Brouckère terminés, le site sera à nouveau accessible en double sens.

Beliris devrait introduire un permis modificatif concernant le projet de réaménagement des boulevards du centre, nous revient-il d’une source proche du dossier ce vendredi. L’objectif de cette manœuvre est, bien entendu, de réussir à faire avancer le projet, qui stagne depuis maintenant deux ans.

En effet, comme nos confrères de la DH vous l’annonçaient déjà en exclusivité fin juin dernier, le piétonnier doit faire face à de nouveaux recours, introduits notamment par l’hôtel Métropole, Inter-Environnement Bruxelles, l’association des commerçants Centre-Bourse et le groupement du commerce du centre de Bruxelles (GCCB). Ces derniers s’attaquent au permis d’urbanisme délivré par la Région bruxelloise le 31 mai dernier.

Comme la dernière fois, ces nouveaux recours portent principalement sur les décisions prises par la Ville de Bruxelles en termes de mobilité et non sur les aménagements en tant que tels. C’est pourquoi Beliris envisage sérieusement de modifier son permis, notamment au niveau de la place de Brouckère.

Réouverture en double sens

Alors que le permis d’urbanisme actuel prévoyait de transformer la place en une zone majoritairement piétonne, avec la réalisation d’une seule voirie qui va du boulevard Adolphe Max vers la rue des Augustins, il n’en sera rien. En effet, une fois les travaux d’étanchéité terminés, il nous revient que la place sera rouverte en double sens.

Cependant, cette réouverture sera, dans un premier temps, temporaire puisque la place devra à nouveau être fermée pour la construction de stations de vélos. Au terme de ce chantier, le double sens devrait être réintroduit de manière définitive. D’autres voiries, comme les rues de Laeken et Van Artevelde, pourraient également faire l’objet de modifications.

En marge de cette modification de permis, Beliris devra obtenir l’accord de la Ville de Bruxelles, à l’origine du projet. Le nouveau bourgmestre Philippe Close (PS) se montre ouvert au dialogue. "La rénovation des boulevards du centre est un processus évolutif. On ne peut rien confirmer concernant la modification de permis mais nous dévoilerons le nouveau plan du piétonnier en septembre. Nous sommes en train de rencontrer tous les acteurs impliqués dans ce dossier et il est normal que la situation évolue en permanence", indique son cabinet.

Du côté des commerçants, on espère tout de même voir les travaux démarrer rapidement . "Nous ne sommes pas contre le piétonnier mais contre la manière dont il a été pensé", assure le président de l’association des commerçants Centre-Bourse Hassan Kessas. "Il y a une réelle volonté de notre part de créer quelque chose de plus concerté. Avec des modifications, le projet pourrait démarrer plus rapidement."

Quant aux travaux de réaménagement à proprement parler, ceux-ci devraient débuter dès la fin du chantier de la place de Brouckère et se concentrer, en premier lieu, sur des zones moins conflictuelles, telles que le tronçon entre la rue Grétry et la rue Fossé aux Loups.