Bruxelles

Lentement mais sûrement la cause du droit de vote aux élections régionales pour tous les Bruxellois progresse dans les esprits. Pour rappel, un tiers de la population actuelle, - soit 310 000 citoyens dont 210 000 Européens et 90 000 habitants d’autres origines - en est totalement exclu…

Après la mobilisation citoyenne, les initiateurs de #1Bru1Vote font la tournée des conseils communaux de la Région de Bruxelles-Capitale puis termineront en apothéose leur roadshow démocratique au Parlement à la rue du Lombard. Entre-temps, ils ont eu le soutien des bourgmestres de Saint-Gilles (Charles Picqué), Etterbeek (Vincent De Wolf) et de Molenbeek (Françoise Schepmans) mais aussi de plusieurs sections locales de ces partis et d’autres formations démocratiques.

Après notamment les conseils de Forest, Molenbeek et Ixelles c’est Bruxelles-Ville qui a reçu lundi la visite du mouvement citoyen. Et ce 20 jui, ce sera au tour de l’assemblée communale de Schaerbeek de se prononcer !

Des citoyens souvent très engagés

C’est le journaliste de "Politico", Ryan Heath qui a interpellé les édiles de la capitale rappelant les grandes lignes de la campagne "Un Bruxellois, une voix"… Il a indiqué qu’il ne pourra toujours pas glisser de bulletin dans l’urne en mai 2019 alors qu’il est en Belgique depuis onze ans.

Un plaidoyer qui reposa notamment sur le réel engagement citoyen de nombre d’autres Bruxellois de coeur…

Il a notamment eu l’appui du bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close (PS) qui a dit soutenir pareille suggestion de longue date. "Car vous êtes des Bruxellois même si officiellement vous n’êtes pas Belges !" Il reste moins d’un an pour y parvenir…