Bruxelles Le scrutin communal s’annonce plus indécis que jamais à la Ville de Bruxelles.

Le scrutin de dimanche prochain s’annonce plus indécis que jamais à la Ville de Bruxelles. Comme à chaque rendez-vous communal depuis quelques décennies, la future majorité affichera d’autres couleurs que les actuelles. Un peu-beaucoup de vert ? Un brin d’amarante ? Une pincée d’orange ? Plus de rouge du tout ? Voici les différents scénarios qui se profilent pour la Ville de Bruxelles.

Les socialistes perdront d’office des plumes par rapport à 2012. Les affaires d’abord - Gial et le Samusocial; les grands chantiers ensuite - stade national, piétonnier; le départ de quelques gros faiseurs de voix ensuite à commencer par Freddy Thielemans ou, dans une moindre mesure Yvan Mayeur : le ras-le-bol du PS en général en fin. Le travail de fond mené par Philippe Close dès le lendemain de sa prise de fonction suffira-t-il à combler le désastre causé sous l’ère Mayeur ? Pas certain.