Bruxelles Le frère de l’échevine du Tourisme dirige l’ASBL Rock The City. La N-VA a porté plainte pour conflit d’intérêt.

Depuis les récentes affaires qui ont éclaboussé la Ville de Bruxelles (avec le Samusocial ou Gial pour ne citer qu’elles), chaque ASBL est scrutée au peigne fin afin d’éviter tout nouveau scandale.

Et dans ce cadre, le chef de file de l’opposition N-VA Johan Van Den Driessche a porté plainte auprès des Pouvoirs Locaux de la Région de Bruxelles-Capitale contre Karine Lalieux, suite à un soupçon de conflit d’intérêt avec l’ASBL Rock The City, dont le directeur n’est autre que Patrick Lalieux, le frère de l’échevine du Tourisme.

Petit rappel des faits : suite à la démission d’Yvan Mayeur à la tête de Bruxelles-Ville, c’est Philippe Close qui a repris le mayorat. S’en est suivi un remaniement des compétences et c’est Karine Lalieux qui a hérité de la compétence du Tourisme, qui fut jusque-là la chasse gardée de Philippe Close.

En reprenant cette compétence, Karine Lalieux est de facto devenue échevine de tutelle de l’ASBL Rock The City. Cette ASBL a pour mission principale de favoriser l’insertion professionnelle de jeunes demandeurs d’emploi peu qualifiés. Elle est notamment en charge de pourvoir des postes pour des événements comme la Museum Night Fever, le BIFF, le Crazy Horse, Bruxelles-les-Bains, les Plaisirs d’Hiver, etc.

Et c’est là où le bât blesse, selon Johan Van Den Driessche, qui avait déjà interpellé le collège lors du conseil communal du 5 février dernier. "L’administrateur-délégué de l’ASBL est le frère de Karine Lalieux. Il y a donc un problème déontologique. La majorité n’a toujours pas tiré les leçons du passé", s’insurge Johan Van Den Driessche, qui a porté plainte auprès des Pouvoirs Locaux de la Région bruxelloise, une institution qui dépend du ministre-président Rudi Vervoort (PS).

Contactée, Karine Lalieux se défend et parle d’une non-affaire. "Effectivement, l’échevin en charge du Tourisme a également la charge de l’ASBL Rock The City qui est dirigée par mon frère, et qui, je le précise, est rentré à la Ville avant même que je ne devienne simple conseillère communale. Et lors de la redistribution des compétences, j’ai justement abandonné la tutelle sur Rock The City. Je ne suis pas dans le conseil d’administration, je ne le préside pas, aucun membre de mon cabinet ne s’y trouve et quand il y a un point au collège concernant cette ASBL, je sors. Désormais, la personne qui a la tutelle sur Rock The City, c’est Khalid Zian (échevin PS de l’Environnement et des Espaces verts, NdlR). Je fustige cette attitude de Johan Van Den Driessche qui n’a rien d’autre à faire que de porter plainte aux instances de la Région. Ces mêmes instances qui ont d’ailleurs déclaré qu’il n’y a aucun conflit d’intérêt étant donné que je n’exerce pas la tutelle sur Rock The City. La Région a rendu sa décision il y a plus d’un mois et il s’agit donc d’une non-affaire !" conclut-elle.