Bruxelles

Le ministre-président bruxellois Charles Picqué (PS) quittera au début du mois de mai la présidence du gouvernement bruxellois, mais il devrait continuer à représenter les intérêts de Bruxelles au sein du Parti Socialiste où il devrait occuper la Vice-présidence.

C'est en tout cas ce qu'a dit lui avoir proposé la nouvelle présidente de la fédération bruxelloise du PS Laurette Onkelinx mercredi soir, lors d'une rencontre informelle avec la presse.

Selon Laurette Onkelinx, qui l'a affirmé en présence de l'intéressé, à l'issue du congrès de la fédération au cours duquel elle a formellement été élue, Charles Picqué lui a donné une réponse positive. Formellement, la décision doit encore être prise au sein des instances de la fédération où la personnalité du ministre-président bruxellois n'est pas contestée.

Par ailleurs, Laurette Onkelinx a indiqué que le chef de cabinet du futur ministre-président de la Région bruxelloise, Rudy Vervoort, serait Yves Goldstein, chef du groupe PS à Schaerbeek, et par ailleurs conseiller de la Vice-première ministre.

Le Parti Socialiste aura bientôt une nouvelle maison du peuple à Bruxelles

Le Parti Socialiste aura d'ici la fin de l'année une nouvelle maison du peuple dans la capitale, a annoncé mercredi soir la nouvelle présidente de la fédération bruxelloise du PS Laurette Onkelinx, à l'occasion de son accession à cette fonction.

Dans la capitale, la maison du peuple, bâtiment de style Art nouveau construit par Victor Horta pour le Parti ouvrier belge, au coeur de la ville, a acquis une notoriété internationale au moment de sa destruction, symptomatique de la démolition de pans entiers du patrimoine bruxellois, sous la pression de la spéculation immobilière.

Actuellement, le PS bruxellois occupe des bureaux dans la galerie Ravenstein, un endroit qui ne lui offre pas de visibilité.

"Une équipe en mouvement a besoin d'une maison pour organiser ses combats, pour échanger, pour rencontrer et pour que la fraternité s'épanouisse. Avant la fin de l'année, je vous en fais la promesse, nous aurons une nouvelle maison du peuple", a annoncé Laurette Onkelinx aux militants socialistes bruxellois réunis en congrès.

Il s'agira d'un édifice chaleureux mais beaucoup plus modeste que l'oeuvre saccagée de Victor Horta, a toutefois tempéré la nouvelle présidente du PS bruxellois.