Bruxelles

Rudy Vanlancker s'intéresse aussi Aux Armes de Bruxelles.

Selon la Dernière Heure, Rudy Vanlancker, le patron du restaurant Chez Léon, le restaurant star de l’Îlot sacré pour un bon moules-frites mais pas que ça, a affiché mercredi son intérêt pour la reprise de certaines enseignes laissées à l’abandon par les frères Beyaz.

"Depuis trois ans, le secteur vit une crise profonde et le nouveau scandale financier, mais surtout social, provoqué par l’annonce de la fermeture d’une dizaine d’établissements emblématiques de la capitale, n’est pas fait pour améliorer l’image des restaurateurs, souvent écornée par des mystères financiers qui les assimilent aux yeux de certains à une sombre association d’influence", commente Rudy Vanlancker. 

Moins médiatique que ses principaux concurrents bruxellois tels que Restauration Nouvelle ou Ambiance Brasserie, Rudy Vanlancker s’intéresse particulièrement aux Brasseries Georges. "Plusieurs établissements m’intéressent", précise-t-il, "mais les Brasseries Georges correspondent plus à ce que je sais faire. Les Armes de Bruxelles (juste en face de Chez Léon, NdlR) aussi mais elles ne sont pour l’instant pas sur le marché."