Bruxelles

La Région bruxelloise dispose actuellement de deux lidars pour contrôler la vitesse et la secrétaire d'État à la Sécurité routière, Bianca Debaets (CD&V), souhaite faire passer ce nombre à 6 de façon à permettre à chaque zone de police d'en avoir un, rapportent vendredi Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws.

Le partage des deux lidars entre les différentes zones de police engendre souvent des retards. "Avec les deux lidars à disposition aujourd'hui, il faut tenir compte du tour de rôle entre les six zones de police, ce qui nuit à l'efficacité", a commenté un porte-parole de Mme Debaets. 

Le gouvernement régional décidera avant Pâques de la location de quatre lidars supplémentaires. L'ajout de lidars à Bruxelles doit également répondre à une demande de la population. "La sécurité routière figure en tête de liste des priorités des Bruxellois. Nous voulons tout faire pour être plus sévère en matière de contrôle de vitesse. Bruxelles n'est pas le paradis des chauffards. Qu'on se le dise", a asséné le porte-parole de la secrétaire d'État. 

A Bruxelles, en 2016, 32.169 excès de vitesse en zone 30 ont été constatés. Au premier semestre 2017, le nombre était déjà de 24.753 infractions en zone 30.