Bruxelles

Le tapis de fleurs a été finalisé jeudi vers 11h15 sur la Grand-Place de Bruxelles. D'inspiration mexicaine, l'oeuvre de 1.800 m2 sera visible jusqu'à dimanche. Des spectacles seront organisés tous les soirs.

Pour fêter les 20 ans de la reconnaissance de la Grand-Place par l'Unesco, huit tapis de fleurs représentant chacun un monument du patrimoine mondial seront également réalisés devant la Bourse vendredi, de 08h00 à 15h00, par des délégations de différents pays. Ils resteront eux aussi en place jusque dimanche soir. Le projet original est une création de la graphiste Ana Rosa Aguilar Aguado, originaire d'Uriangato. Elle a intégré une multitude de symboles, et de motifs issus du Guanajuato. L'élément central est un oiseau typique des broderies de la culture Otomi, placé au centre d'un soleil, principale divinité des Purépechas. L'ensemble est entouré de fleurs, dans des tons rouge, jaune et brun.

Mark Schautteet, créateur attitré du tapis, a converti la création en une composition florale. Par ses nombreux détails, il s'agit du projet le plus complexe jamais réalisé. Plus de 500.000 fleurs composent l'oeuvre: bégonias de la région gantoise, dahlias, graminées et écorces. Deux équipes de 150 bénévoles ont participé à sa construction. Des textiles et des céramiques qui font référence au tapis sont exposés à l'hôtel de Ville.

Le spectacle d'inauguration aura lieu à 22h00. Pour la première fois, des éclairages ont été intégrés dans le tapis. Les spectacles ont lieu tous les soirs à 21h30, 22h00 et 22h30.