Bruxelles

Il n'y a que Bruxelles pour avoir de telles draches.» Cette petite phrase, tellement de circonstance, figure, à l'entrée du musée de la Ville de Bruxelles, sur l'une des cartes postales à l'effigie de Manneken-Pis. Dans le hall, les visiteurs attendent le guide. Car la visite commence à 12h30 précises!

Depuis quelques années déjà, le musée de la Ville de Bruxelles organise les premiers mardi et jeudi du mois, sur le temps de midi, des «visites clin d'oeil» dédiées à un chef-d'oeuvre du patrimoine artistique bruxellois, un personnage ou un moment-clé de notre histoire.

Ce mois-ci, le thème choisi est «Manneken-Pis, un amour de fontaine». Car derrière ce bambin potelé se cache toute une histoire...

«Que vous évoque Manneken- Pis?», demande à la vingtaine de visiteurs Jean-Luc Petit, historien et collaborateur scientifique au service éducatif du musée de la Ville de Bruxelles.

Et de répondre en choeur: «Le folklore.»

«Comme les gens viennent d'eux-mêmes, ils sont intéressés par le thème et donc très réceptifs», confie Jean-Luc. «Je me baladais dans Bruxelles et comme il pleut, je me suis dit que c'était une bonne occasion de me rendre au musée», raconte une des visiteuses.

«Je suis étonné du nombre de personnes qui sont venues (NdlR: 25 visiteurs) car en général, les groupes sont composés d'une dizaine de personnes. Mais je pense que le thème de ce mois-ci participe de ce succès», explique l'historien.

S'il est vrai que ces «visites- éclair» s'adressent avant tout à des habitants de Bruxelles et à des travailleurs du centre-ville qui disposent d'un temps de midi d'une demi-heure, il faut néanmoins bénéficier d'une bonne heure pour visiter à son aise. «Le concept de base était de proposer des visites courtes, mais comme la taille des groupes varie, la visite dure souvent de 45 minutes à une heure», précise Jean-Luc.

De même, la logique de ces visites s'inscrit dans la volonté du musée de s'identifier en tant que «musée de ville». «C'est pourquoi nous établissons des connexions avec des éléments extérieurs au musée auxquels nous renvoyons les visiteurs», ajoute Jean-Luc.

La prochaine visite se tient ce jeudi de 12h30 à 13h et en nocturne dès 18h. D'autres thèmes seront abordés en 2006: «Charles Buls, défenseur du patrimoine bruxellois» les 7 et 9 mars; «La Senne à ciel ouvert» les 4 et 6 avril; et «Légendes bruxelloises» les 2 et 4 mai. Entrée: 3€.

Musée de la Ville de Bruxelles,

grand-place de Bruxelles; tél.: 02.279.43.50.

Webwww.brucity.be

© La Libre Belgique 2005