Bruxelles

La cause est indépendante de l'établissement, précise la direction.

Un vent de panique a soufflé sur l’Athénée Royal Uccle 2, situé au 24 avenue des Tilleuls, ce mercredi matin. En effet, deux élèves de deux classes différentes de l’Athénée Royal Uccle 2, ont simultanément eu un malaise ce mercredi pour des raisons encore inconnues. “La cause est indépendante de l’établissement”, a commenté le préfet de l’Athénée Michaël Pasquarelli.

Suite à l’émotion suscitée par ces évanouissements, plusieurs élèves se sont sentis mal. “Tous les élèves concernés ont été pris en charge par l’équipe éducative et nous avons fait appel aux services d’urgence pour certains d’entre eux”, explique Michaël Pasquarelli.

Le préfet a ensuite rencontré les élèves des deux classes concernées pour les rassurer et leur expliquer la situation. “Un courrier sera d’ailleurs envoyé dès ce jeudi aux parents de ces élèves. Enfin, une vérification des locaux a été réalisée avec les services d’urgence qui confirme que ces malaises ne sont pas liés à des émanations”, ajoute le préfet.

De son côté, la commune n’est pas en mesure de commenter davantage les circonstances précises de ces incidents. “Les malaises ont été pris en charge successivement. S’en est suivi un vent de panique mais aucune évacuation n’a eu lieu”, a commenté la porte-parole de la commune d’Uccle.

Enfin, selon un parent d’élève qui a contacté la rédaction de La DH, “une dizaine d’élèves ont subi un malaise”, mais le préfet s’est refusé à tout commentaire supplémentaire.