Bruxelles

Le Mrax vient d'être saisi par des membres du personnel de la Stib pour faits de racisme.

Les travailleurs ont fait état de nombreux griefs: blagues racistes, manoeuvres dilatoires, voire même refus de traiter des plaintes formulées en interne, absence de sanctions à l'encontre de tous les responsables desdits faits allégués, etc.

La Stib véhicule l'image d'une entreprise multiculturelle mais les faits allégués sont inquiétants et interpellent par leur gravité, écrit le Mrax.

Vendredi, le Mrax a interpellé la direction et le comité de gestion à propos des cas qui lui ont été rapportés. Les représentants syndicaux des membres du personnel visés n'excluent pas des actions conséquentes si la Stib ne prend pas le problème à bras le corps.

© La Libre Belgique 2006