Bruxelles

Des mesures de chômage technique seront mises en place dès demain/vendredi pour les salariés de l'usine de gaufres Milcamps à Forest, ravagée par un incendie jeudi après-midi, indique l'entreprise fondée en 1932 dans un communiqué. Une cellule d'accompagnement sera également à la disposition des employés. La direction dit "déplorer la situation et (apporter) tout son soutien à ses collaborateurs ainsi qu'aux riverains touchés par cet incendie majeur".

Un incendie s'est déclaré jeudi vers 13h00 dans l'usine de gaufres Milcamps, située dans le zoning industriel de Forest. Aucune victime n'est à déplorer mais l'usine est complètement détruite. Les bâtiments voisins n'ont pas été touchés par le feu. "Les raisons précises de l'incendie sont en cours d'identification", signale l'entreprise dans son communiqué.

L'incendie avait provoqué un important dégagement de fumée, ce qui avait mené à l'activation des plans catastrophe communal et provincial. Deux écoles ont notamment été évacuées et les riverains ont été invités à rester confinés à l'intérieur.

Le trafic ferroviaire avait également été interrompu à la sortie de Bruxelles-Midi pendant une vingtaine de minutes, ce qui a occasionné d'importants retards à l'approche de l'heure de pointe.