Bruxelles Des travaux sont prévus sur les sites de l’Ermitage et de la Bruyère Mathias

Dans le cadre du Plan communal de développement de la nature, la commune de Braine-le-Château, en association avec le département Nature et Forêts et l’ASBL Natagora, a introduit un dossier de candidature pour la restauration de milieux ouverts d’intérêts communautaires. Deux sites sont concernés : il s’agit de la Bruyère Mathias et de l’Ermitage. Deux sites qui vont être concernés par divers travaux.

La Bruyère Mathias

La parcelle concernée par le projet de restauration représente une superficie de 0, 84 hectare occupée par un boisement de résineux dominé par le pin sylvestre. La première étape de la restauration consistera au déboisement des résineux par le biais d’une vente. Après cette vente de bois, divers travaux seront entrepris dans le cadre du projet "Life intégré", en vue de restaurer les conditions écologiques optimales à la régénération de la lande à bruyère. Au menu : coupe partielle des feuillus, nettoyage, raclage ou encore clôture de la parcelle à l’aide d’un treillis à moutons.

Le site de l’Ermitage

Ce site avait été élevé au statut de réserve naturelle en 1977 mais la gestion nécessaire à sa préservation semble ne pas avoir été effectuée. L’ensemble du site a vraisemblablement été abandonné depuis, bien que des plantations de peupliers aient été malencontreusement réalisées dans la partie la plus humide. Depuis 2007, une série de travaux de restauration et d’entretien des milieux naturels ont été entrepris par des bénévoles de Natagora et du PCDN de Braine-le-Château mais ce n’est visiblement pas suffisant.

D’où cette nouvelle vague de travaux qui prévoit, notamment, des restaurations, un déboisement, le creusement d’une marre de 40 m², le creusement d’un fossé de 15 mètres de long ainsi que l’installation de quatre panneaux didactiques pour informer la population des travaux de restauration qui ont été réalisés.

Dans les deux cas, l’ensemble des travaux pourrait être financé à 100 % grâce à une subvention à la restauration des milieux naturels.