Bruxelles

La police de la zone de Bruxelles-Ixelles a pris en flagrant délit dix travailleurs au noir dans des établissements bruxellois lors d'une opération de contrôle menée en collaboration avec l'Onem et l'Office des étrangers dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris mardi au parquet de Bruxelles. Il s'agirait essentiellement d'établissements du secteur horeca, de discothèques et de night-shop.

Dans un établissement du boulevard Emile Jacqmain, 16 personnes ont été contrôlées, dont deux en séjour illégal et deux qui étaient signalées à rechercher dans les banques de données policières. Deux personnes étaient en possession de stupéfiants. Un P.-V. a été rédigé à charge de l'exploitant par l'Onem pour non-respect des lois sociales. Un night-shop situé rue de Laeken a été fermé. La police a identifié une personne qui travaillait au noir. Dix-huit personnes ont été contrôlées dans un établissement de la rue du Marché au Charbon où travaillaient au noir quatre personnes dont un chômeur. Une personne était signalée à rechercher. Dix-neuf personnes ont été contrôlées dans un établissement de la rue du Midi. Deux personnes travaillaient au noir dont un portier en séjour illégal. Une personne a été arrêtée et conduite à la prison de Forest. Elle était signalée à rechercher dans le cadre d'une ordonnance de capture. Douze personnes ont été contrôlées dans un établissement de la rue du Marché au Fromage où trois personnes travaillaient au noir dont un chômeur. La police a contrôlé une personne qui était signalée à rechercher. (Belga)