Bruxelles La Ville remet en cause l’impact que pourrait avoir le projet en terme de mobilité et de nuisances sonores.

Vendredi dernier se tenait la commission de concertation relative à l'implantation du projet Droh!me sur le site de l’hippodrome de Boitsfort. Cette commission de concertation faisant suite à la demande de permis d'urbanisme introduite par la commune d'Uccle. Cependant, le site se trouve à cheval sur deux autres communes, qui ont donc également leur mot à dire, à savoir Watermael-Boitsfort et la Ville de Bruxelles. 

Et il semblerait que le projet ne fasse pas l'unanimité puisque la Ville vient de remettre un avis défavorable ce lundi. Elle remet notamment en cause l’impact notable que pourrait avoir des évènements de grandes dimensions sur les habitants en terme de mobilité, de nuisances sonores ainsi que de non-respect de ce site qui se trouve dans une zone Natura2000.

Alors que la semaine dernière déjà, le parti Défi, via le député bruxellois Emmanuel De Bock, montait au créneau déplorant le fait que le projet se transforme en "quelque chose d'essentiellement commercial avec un multiplicité d’events privés", c'est désormais au tour de l'échevin de l'Urbanisme de Bruxelles-Ville Geoffroy Coomans de Brachène (MR) de se faire entendre.

 "Je regrette profondément l’écart entre le projet actuel et le cahier des charges originel, qui privilégiait des activités familiales, récréatives, sportives et culturelles. Étant donné les problèmes de mobilité et de nuisances sonores, je ne souhaite pas autoriser de l’événementiel au-delà de 20h, sauf quelques exceptions préalablement acceptées par le comité de suivi", indique l'élu libéral.