Bruxelles

L’engagement de la Française Perrine Ledan pour l’écologie a commencé en Belgique. Cette ancienne journaliste, chef de projet et écrivaine de 43 ans, a commencé à militer chez Ecolo au début des années 2000. "Je bouillonnais depuis longtemps mais je ne trouvais pas de moyens d’agir. L’engagement politique est alors apparu comme le bon chemin à prendre", témoigne-t-elle.

Résidant en Belgique depuis onze ans, Perrine Ledan est devenue une militante de premier plan chez Ecolo. Elle sera candidate aux prochaines élections communales du 14 octobre 2012 à Uccle. De plus, elle s’engage aussi en France pour le parti Europe Ecologie-les Verts. Secrétaire du groupe EELV de Bruxelles, elle est candidate aux les législatives françaises de juin dans la nouvelle circonscription du Bénélux.

"C’est important que les Français de Belgique fassent valoir leurs droits... D’autant plus que pour les élections communales cela a un impact direct sur leur vic quotidienne", encourage-t-elle. A Uccle, cette mère de trois enfants franco-belges fera sûrement campagne autour de la mobilité. "Il y a beaucoup de problèmes de transport dans notre commune. Surtout au niveau du lycée français qui n’est pas assez accessible."

De manière générale, Perrine Ledan s’engage pour la défense des biens communs (terres agricoles, semences, gestion de l’eau), pour le commerce local, l’agriculture biologique et contre le réchauffement climatique.

A cheval entre les deux partis écologistes, en Belgique et en France, Perrine Ledan vante l’exemple belge. "Je suis très admirative de leur évolution politique interne et de leur poids dans la politique belge. Ils méritent d’être copiés par Europe Ecologie, surtout pour leur think tank Etopia." Ce qui séduit le plus cette militante écolo, c’est l’offre intellectuelle du parti. "Ils poussent leurs militants à réfléchir en leur ouvrant une fenêtre sur le monde." L’académie verte d’Etopia invite régulièrement des intervenants du monde entier pour parler d’écologie politique.

En outre, "Ils savent mettre en place des actions innovantes". Prochain exemple en date : l’opération Saint Valentrain. Le 14 février les Ecolos distribueront aux navetteurs des (faux) tickets de train agrémentés d’un chocolat napolitain bio pour les remercier du geste qu’ils font pour la planète.

Perrine Ledan garde un œil sur son pays. Demain, elle ira soutenir Eva Joly, la candidate d’Europe Ecologie aux présidentielles, pour son premier meeting à Roubaix avec une dizaine de Français de Bruxelles. Malgré les débuts difficiles de la candidate aux lunettes rouges, elle reste confiante. "Elle prend un nouveau tour", constate-t-elle.P.Ha (st.)