Bruxelles Sur les neuf nouvelles voitures communales, cinq sont totalement électriques, avec une autonomie de 150 km.

A l’occasion de la rentrée, la commune d’Etterbeek a fait l’acquisition de nouvelles voitures afin d’agrandir son charroi communal. En tout, neuf véhicules propres ont rejoint la flotte de la commune. Sur les neuf nouvelles voitures, cinq sont totalement électriques, avec une autonomie de 150 km et seront utilisées par les services des Travaux publics, l’Etat civil et l’Aménagement du territoire. Les quatre autres véhicules sont hybrides et sont destinés au bourgmestre, au secrétaire communal, au receveur et une est disponible pour le collège. Ces voitures font l’objet d’un leasing pour cinq ans.

L’échevin des Marchés publics, Rik Jellema (Groen) se réjouit de répondre aux attentes de l’arrêté du gouvernement bruxellois concernant l’exemplarité des pouvoirs publics lors de l’achat ou du leasing de véhicules. "Nous avons analysé les besoins réels des travailleurs. La taille dont ils avaient besoin, la capacité des voitures, le nombre de kilomètres qu’ils parcouraient. C’est pour cela que nous n’avons pas uniquement des véhicules électriques. Certains modèles que nous utilisons n’existent pas en voiture électrique ou bien ils sont trop chers", explique-t-il.

L’acquisition de ces nouvelles voitures est le fruit d’une collaboration entre l’échevin et le bourgmestre, Vincent De Wolf (MR) qui veut donner un nouveau souffle à la commune. "Nous souhaitons multiplier les moyens de déplacement plus vert. Nous sommes heureux que les autorités communales montrent l’exemple", explique-t-il.

Les données de cette nouvelle flotte seront récoltées et analysées pour calculer l’empreinte écologique de la commune. Si les résultats sont positifs sur le long terme, "le nombre de véhicules électriques pourrait bien augmenter".