Bruxelles

Alors que les librairies peinent à survivre, Filigranes s’apprête à fêter ses 30 ans. Et avec l’âge, l’établissement de l’avenue des Arts ne prend pas une ride. Au contraire, il continue de s’agrandir et s’étend désormais sur une surface totale de 2 600 m2. Ce qui confirme sa place de plus grande librairie de plain-pied du monde.

"Cet agrandissement n’était pas un besoin, mais une envie de Marc Filipson. Avec ces travaux, l’offre proposée dans les différentes sections est plus importante. Mais cela permet surtout une meilleure présentation des collections et plus de confort pour le client", précise le directeur de la maison d’édition Charles Cachelou, lors de la visite des locaux flambants neufs.

Un cellier et un bar où les clients pourront déguster champagne et caviar ont également été aménagés. Filigranes sera aussi doté d’un concept store, avec une scène pour accueillir show case ou déclamations.

Le temps où le propriétaire, Marc Filipson, vendait ses livres dans son 25 m2 de la rue de l’Industrie paraît bien loin… C’était pourtant il y a 30 ans seulement. Après son expropriation en 1988, le libraire s’installe rue de la Loi. Depuis, Marc Filipson n’a cessé d’étoffer son offre et propose désormais 180 000 références. Il a même ouvert des succursales. A Uccle et à Knokke, notamment.

Sa recette du succès ? "La convivialité. J’offrais porto et café aux clients jusqu’aux années 2000. Ce n’est plus possible. Chaque week-end, 10 000 personnes passent dans le magasin", répond Marc Filipson.

Le lieu a tout de même gardé son côté convivial avec son café où il est possible de lire des magazines ou de rencontrer des auteurs. Filigranes est ainsi devenu, au fil des ans, un lieu de rendez-vous pour les Bruxellois. Et pas seulement des élites ! "On veut faire découvrir aux plus de gens possible le plaisir de la lecture", affirme le quinquagénaire. Et c’est pour cela qu’il organise pour l’anniversaire de sa librairie une série d’événements gratuits et ouverts à tous.