Bruxelles

Alors qu'en Wallonie les certificats verts bénéficient du prix garanti de 65 euros pièce, à Bruxelles les prix flambent, avoisinant les 110 euros. Brugel, le régulateur bruxellois, confirme que les fournisseurs sont inquiets mais qu'il n'y a pas de risque de pénurie, rapporte L'Echo mardi. "Les dernières transactions sont effectivement au-dessus du prix moyen observé depuis deux ou trois ans, et qui était resté fort stable. Nous sommes désormais dans un marché dirigé par les vendeurs plutôt que par les acheteurs", analyse Pascal Misselyn, administrateur-coordinateur de Brugel.

Il n'y a pas lieu pour autant de parler de pénurie, estime le régulateur bruxellois. Pour remplir leurs obligations pour 2016, les fournisseurs d'électricité vont devoir remettre à Brugel quelque 429.000 certificats verts d'ici au 31 mars. "Or il y a actuellement en tout 440.000 certificats verts, dont 72.000 chez les producteurs ou les intermédiaires. Et Brugel va octroyer dans les prochains jours 25 à 30.000 certificats verts supplémentaires pour la production du dernier trimestre 2016", détaille Pascal Misselyn.

Certains fournisseurs évoquent la possibilité que la facture du consommateur augmente.