Bruxelles

LA POLICE DE RHODE- SAINT-GENÈSE a interpellé deux personnes dimanche matin pendant le Gordel alors qu'ils lançaient des clous dans l'allée Saint-Michel, un sentier à travers les bois qui fait partie du trajet de la randonnée cycliste de 100 km. Une des personnes est un avocat de Waterloo. La police a retrouvé au total 4 200 clous et trois panneaux de signalisation de la randonnée dans son véhicule.

«Dimanche matin, nous avons reçu de nombreuses plaintes de cyclistes parce que leurs pneus crevaient à cause de clous dans l'allée de St-Michel. Des agents dissimulés ont découvert deux individus qui jetaient des clous sur le chemin. Une des deux personnes est un avocat de Waterloo affilié au barreau de Bruxelles; l'autre est de Rhode-St-Genèse. Les deux hommes ont la trentaine», a expliqué Marcel Cuyperie, porte-parole de la police locale de Rhode-Saint-Genèse.

«Le premier, qui n'avait pas sa carte d'identité sur lui mais est connu en tant qu'avocat, s'est montré très arrogant. Après cela, la police a retrouvé sa voiture dans le voisinage mais il a refusé d'ouvrir son véhicule. Nous les avons emmenés et avons ouvert la voiture. Dans celle-ci, nous avons trouvé des clous achetés le matin même. Malgré toutes les preuves, il a nié toute responsabilité», ajoute M. Cuyperie.

© La Libre Belgique 2006