Bruxelles

Un homme de 31 ans souffrant de troubles psychiatriques et qui avait agressé sa mère au couteau dans leur appartement de Jette, a été abattu par les forces de l'ordre, dimanche, après avoir refusé d'obtempérer. 

Le suspect est décédé à la suite de l'incident. Une autopsie sera réalisée ce lundi afin de déterminer la cause précise de sa mort. Le parquet est descendu sur les lieux et a ordonné deux enquêtes parallèles. La première est relative à la violence intrafamiliale entre le suspect et sa mère et la seconde à l'incident de tir. Les services de secours ont été appelés dimanche vers 16h00 pour un homme souffrant de troubles psychiatriques qui menaçait sa mère avec un couteau, dans leur appartement de la rue René Reniers, à Jette. A son arrivée sur les lieux, la police a trouvé la mère du suspect blessée aux mains après avoir reçu des coups de couteau. Elle a été amenée à l'hôpital pour y être soignée.

Les inspecteurs de police ont ordonné au suspect de laisser tomber son couteau. L'homme n'a pas obtempéré et se serait montré menaçant envers la police. Il a également blessé avec son couteau un chien policier qui tentait de le neutraliser. Le chien a lui aussi dû être emmené pour être soigné. La police a tiré un coup de feu en direction du suspect et l'a atteint au tronc.

L'individu s'était également porté lui-même plusieurs coups de couteau, notamment à la gorge, a précisé lundi le parquet de Bruxelles.