Bruxelles C’est la troisième fois en quatre ans qu’un chantier mal réalisé pose problème.

On le sait, la Belgique est le pays du surréalisme. Une caractéristique dont la capitale semble avoir hérité, et plus particulièrement la commune d’Ixelles. Ce jeudi soir encore, un tram s’est retrouvé bloqué avenue du Derby à cause d’une voiture stationnée… dans les règles.

Une situation problématique que le conseiller communal de l’opposition Yves Rouyet (Ecolo), témoin des faits, dénonce ce vendredi. "Toute la voirie a été rénovée récemment à l’occasion du placement de nouveaux rails par la Stib et ils ont raté leur coup. Les trottoirs de l’avenue du Derby sont trop larges. Ils ont raboté les trottoirs mais la ligne blanche délimitant le stationnement reste inchangée. Résultat : quelqu’un garé à la limite de la ligne blanche ce jeudi soir a bloqué le tram pendant une bonne vingtaine de minutes", raconte l’écologiste.

Trottoirs trop larges

Une goutte d’eau qui fait déborder le vase pour Yves Rouyet. En effet, ce n’est pas la première fois que ce type de problème surgit. En 2013 déjà, lors du réaménagement de la chaussée d’Ixelles, la Région bruxelloise avait réalisé des trottoirs trop larges qui empêchaient deux bus de se croiser. L’année dernière encore, avenue Buyl cette fois, la commune signale à la Stib et à la Région que les places de stationnement sont trop étroites. Les trottoirs, 40 cm trop larges, seront rabotés.

Dans le cas de l’avenue du Derby, le défaut a été signalé par la commune à la Stib. "Début juillet, nous leur avons signalé que cette ligne blanche était trop proche des rails de trams et pouvait créer un conflit d’usage", assure l’échevin des Travaux publics Romain De Reusme (PS).

La Stib admet son erreur

Du côté de la Stib, on admet avoir commis une erreur. "Les plans ont été modifiés en cours de chantier par la commune pour qu’on puisse modifier les places de parking. C’était notre responsabilité de les vérifier avant de les envoyer à l’entrepreneur mais cela n’a pas été fait. Des travaux ont déjà été réalisés ce mardi pour reculer les places de parking et la ligne blanche devrait être déplacée début de semaine prochaine", conclut la porte-parole Françoise Ledune.