Bruxelles Barrières Nadar et potelets à l’abandon, gazon détérioré, statue taguée, la place du Luxembourg fait peine à voir.

La célèbre place du Luxembourg est-elle en train de perdre son lustre d’antan ? C’est en tout cas l’avis de l’opposition CDH à Ixelles, qui dénonce le manque d’entretien de cette place qui abrite de très nombreux cafés et restaurants.

Située en face du Parlement européen, la place accueille de nombreux visiteurs, un marché le mardi et les fameux afterworks du jeudi, très prisés des stagiaires européens et autres fonctionnaires de la capitale. Mais pour Jean-Marc Hans, candidat sur la liste Objectif XL aux élections communales de 2018, l’entretien de cette place fait défaut.

"Barrières Nadar et potelets à l’abandon, gazon détérioré, statue taguée, bulles à verres non enterrées. Il y a un sentiment d’abandon de cette place qui abrite des maisons de style néoclassique", s’insurge Jean-Marc Hans.

La place du Luxembourg dans un état inquiétant
© DR

La place du Luxembourg dans un état inquiétant
© DR

La place du Luxembourg dans un état inquiétant
© DR

La place du Luxembourg dans un état inquiétant
© DR

La place du Luxembourg dans un état inquiétant
© DR

La place du Luxembourg dans un état inquiétant
© DR

La place est située sur le territoire ixellois, mais est gérée par la Région, ce qui ne facilite en rien sa bonne gestion. "On assiste comme d’habitude à un manque de leadership de la commune d’Ixelles face à la Région. On entend trop souvent dire ‘ce n’est pas nous qui sommes compétents, c’est eux !’ Ce que les citoyens demandent c’est que leur commune soit gérée. Le collège doit défendre et s’assurer de la sécurité, de la propreté, et de la gestion des rues et places ixelloises et ce peu importe le niveau de pouvoir. On demande aux hommes et femmes politiques d’être responsables et efficaces", explique de son côté Geoffroy Kensier (CDH), tête de liste d’Objectif XL.

Par ailleurs, l’opposition Ecolo avait déjà dénoncé le fait que les auvents installés pour protéger les terrasses de la place dénaturent le patrimoine immobilier classé et entravent la mobilité.

Du côté de la commune, on explique que des discussions avec le cabinet de Pascal Smet (SPA), ministre bruxellois des Travaux publics, sont en cours afin d’entreprendre des travaux. "Des travaux doivent effectivement être réalisés, mais il faut tenir compte de différents aspects, comme ne pas entraver la bonne circulation des transports en commun, qui sont nombreux à circuler sur cette place, ou conserver le patrimoine remarquable des façades qui doivent être mises en évidence", explique Romain de Reusmes (PS), échevin des Travaux publics. "Le réaménagement de cette place sera également l’occasion de la verduriser par la plantation d’arbre, participant ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air."

Nous avons tenté de contacter le cabinet de Pascal Smet pour recueillir une réaction, en vain.