Bruxelles Julie Van Goidsenhoven-Bolle, la cheffe de groupe MR de Woluwe-Saint-Lambert, a annoncé qu'elle quittait cette fonction et la section locale, tout en restant affiliée au parti. La cause de son départ : le maintien d'Emannuel Deroubaix au sein du MR. La femme politique avait en effet réclamé la démission du conseiller communal. Pour rappel, cette demande faisait suite à la gifle infligée par l'attaché de presse des stars à une journaliste de la RTBF.

A l'époque, elle avait déclaré que " le MR de Woluwe-Saint-Lambert, porteur de valeurs de respect, de tolérance et de modération, ne peut admettre de tels comportements". Elle avait invité Emmanuel Deroubaix à démissionner et " les autorités régionales et nationales du MR à prendre les mesures qui s'imposaient". Elle avait également expliqué qu'elle démissionnerait si Deroubaix restait associé au MR de Woluwe-Saint-Lambert.  Etant donné que le MR a décidé de le garder dans son parti, Julie Bolle a mis sa menace à exécution. 

Elle a ainsi annoncé sa démission via une lettre. Dans celle-ci, elle explique ne plus vouloir être associée à Emmanuel Deroubaix et, par conséquent, ne plus vouloir être associée au groupe MR du conseil communal de Woluwe-Saint-Lambert.

Emmanuel Deroubaix reste lui conseiller communal MR à Woluwe-St-Lambert.